Comment déclarer un vol de scooter ?

Se faire voler sa moto est une chose, obtenir une indemnisation en est une autre ! Comment procéder Voici la procédure à suivre pour exploiter la couverture vol de moto de votre assurance moto.

Vol de moto : les étapes à suivre

Comment signaler un vol à votre assurance ?

  • Signalez le vol à votre assurance très rapidement : dans les 48 heures maximum suivant la constation du vol.
  • Votre contrat d’assurance contient toutes les données essentielles. Votre numéro d’assurance est important, il vous sera demandé lors de vos démarches et facilitera chaque échange. Si vous êtes directement en contact avec un conseiller, nous pouvons bien entendu vous « trouver » et accéder à votre dossier à partir de vos prénom et nom de famille.
  • Au préalable, si vous êtes bien assuré contre le vol, lisez attentivement les détails des clauses de vol de votre assurance. Validez chaque condition imposée par l’assureur. Le principal est l’antivol. Cela est obligatoire pour avoir droit à une indemnisation. Il doit répondre à un condition : être SRA et avoir été mis sur la moto de manière appropriée. La norme antivol NF/FFMC n’est valable que pour certains types d’assurance et semble perdre de la vitesse.
  • Il est important de pouvoir attester des conditions de stationnement et de démontrer que vous n’avez pas commis de faute (oubli des clés sur le contact, véhicule non attaché, etc.).

Une fois que tout est en main, vous pouvez contacter votre assurance, voici les différentes solutions qui s’offrent à vous :

A lire également : Quelle moto 500 choisir ?

  • En appelant votre assurance. Vous trouverez leurs coordonnées sur votre contrat d’assurance, ou sur la partie de la carte verte (assurance) qui n’est pas collée au véhicule. Plus généralement, Google est à nouveau votre ami et vous permettra de retrouver les coordonnées de votre agence.
  • En envoyant un courrier recommandé avec accusé de réception (courrier de retour) à votre assurance à la date de la réclamation et dans laquelle vous signalez le vol.
  • Applications pour smartphone. Il peut être utilisé à plusieurs reprises, le vol ne fait pas exception.
  • Par Internet. Une pré-déclaration en ligne est souvent disponible directement sur le site Web de votre assurance.
  • Par e-mail. Si vous avez une adresse ou un contact pour signaler une réclamation.

Une fois la déclaration faite à l’assurance, vous pouvez/devez vous rendre au poste de police pour déposer une plainte. Si nécessaire, l’assurance vous enverra par courrier ou par e-mail les documents à compléter et à retourner.

Signalez le vol à la police ou à la gendarmerie

Vous avez… 6 ans pour déposer une plainte pour vol, mais ne traînez pas dans les parages. Pour rappel, du point de vue de l’assurance, vous devrez fournir le rapport de plainte lors de votre déclaration finale. Le dépôt d’une plainte vous couvre également dans le cas où des infractions (excès de vitesse, vol, etc.) sont commises avec votre véhicule pendant la période d’un mois imposée par l’assurance. Vous n’êtes pas obligé de déposer une plainte dans le secteur du vol ; vous pouvez des marches dans n’importe quel commissariat de police ou de gendarmerie en France. Il est même possible de remplir une pré-plainte directement en ligne pour faciliter le processus. Pour votre déclaration, apportez votre carte d’enregistrement et votre carte d’identité. Le dépôt d’une plainte doit bien entendu contenir le lieu et les circonstances du vol. Si vous le pouvez, fournissez une preuve. Du point de vue de l’assurance, une facture est authentique.

A lire en complément : Comment obtenir un nouveau certificat d'immatriculation ?

Remboursement des vols en moto

Il y a un délai d’attente d’un mois avant le remboursement par assurance. Ce délai tient compte de la période de « recherche » de votre deux-roues, mais surtout de la période pendant laquelle votre véhicule est toujours couvert par votre assurance. Ceci en cas de sinistre causé par des voleurs (accident, vol, etc.). À la fin de cette période, l’assurance peut initier une indemnisation et mettre fin à votre abonnement.

Si la moto est retrouvée pendant cette période d’un mois, l’assurance prend en charge les procédures liées à son le transport, son expertise et sa restauration. Pour ce faire, il faut se baser sur la valeur de la moto avant qu’elle ne soit volée et sur le montant des réparations. Si la somme évaluée est supérieure à ce que vaut encore votre moto, elle est classée dans la catégorie RSV (Repair Aperior-Than Value – ce qui signifie remplacement). Il ne peut alors plus circuler sur une route ouverte sans passer par la boîte de réparation avec un professionnel et un certificat de réadaptation à réenregistrer.

La valeur de remboursement neuf est intéressante pour les motos récentes. Cette option vous permet de ne rien perdre sur la valeur de votre moto.

Le nombre de vols de motos en 2017

Assurance