Quel pneu pour BMW k1300s ?

Autrefois limitées aux longs trajets sur la voie rapide, les motos Grand Touring ont muté en quelques années. Aujourd’hui, leurs services, dignes de machines plus légères, mettent leurs pneus à l’épreuve. De plus, Moto-Station a décidé de vous éclairer sur les différentes offres du marché. Suivez le guide !

Les motos Grand Touring ont réalisé d’énormes progrès en très peu de temps. Aujourd’hui, ils ne sont plus confinés aux longues étapes de l’autoroute dans un duo chargé : barrés de haute technologie, ces motos savent également tourner, parfois mieux que certaines routes plus légères. Cependant, leur poids important, leurs dimensions généreuses et leurs valeurs de couple souvent élevées mettent leurs pneus à rude épreuve. Moto-Station a donc décidé de vous guider à travers la jungle des pneus GT/Sport GT disponibles en 2011…

A découvrir également : Comment choisir sa moto d’occasion ?

Le Grand Touring est à la hausse

Lorsque nous parlons de motos de la catégorie GT ou Sport GT, nous faisons référence à une certaine famille de motos, dont voici les principales représentants disponibles sur le marché en 2011. Vous remarquerez que nous avons délibérément ignoré les monstres de la route comme la Honda GL 1800 Golwing ou la Harley-Davidson Electra Glide qui ne rentrent pas (ou plus) dans cette catégorie. Aprilia : Shiver GT, Mana 850 GT BMW : F 800 ST, K 1300 S, R 1200 RT, K 1600 GT, K 1600 GTL Honda : Deauville 700, VFR 800 VTEC, CBF 1000 F, VFR 1200 F, CB 1300 S, ST 1300 Kawasaki : Z 1000 SX, ZZR 1400, GTR 1400 Moto Guzzi : Norvège 1200 GT Suzuki : GSX 650 F, GSF 1250 S, GSX 1250 FA, GSX 1300 R Triomphe : Sprint GT Yamaha : XJ6 Diversion F, Fazer 8, TDM 900, FZ1 Fazer, FJR 1300

A lire également : Quel pneu moto 2020 ?

Changer les pneus : un choix cornélien

Vos retours sur les pneus Maxitest ou sur le réseau vous permettent d’en savoir un peu plus sur les « affinités » entre certaines motos et certaines montées. Ainsi, la BMW K 1300 S, La Kawasaki ZZR 1400, la Triumph Sprint GT ou la Suzuki GSXR 1300 Hayabusa seront plus agréables à conduire avec les pneus Sport GT les plus sportifs. Cela n’est pas surprenant étant donné leurs performances et leurs compétences sportives plus prononcées que les véritables GT comme le Yamaha FJR 1300. Ces vélos semblent également plus agréables avec un pilote Michelin Pilot Road 2 ou 3, Pirelli Angel ST, Dunlop Qualifier II ou Bridgestone BT23. De leur côté, certains GT purs sont apparemment très sensibles à la course choisie. Les propriétaires de Yamaha FJR 1300 ou Kawasaki GTR 1400 reconnaissent que le comportement de leur moto varie considérablement d’un pneu à l’autre. À l’inverse, la Honda CBF 1000 F ou la VFR 1200 peuvent très bien s’adapter à tous les modèles. La neutralité du comportement légendaire de Honda, sans aucun doute. Pourtant, vous pouvez constater de grands progrès si vous sortez d’une gamme de pneus. Un CBF 1000 F monté sur une Pilot Road Michelin s’avérera satisfaisant en général mais ne s’engagera guère sur le mouillé, alors que sur la chaussée de Pilot Road 2, il permettra beaucoup plus audace. Enfin, prenez soin des restrictions liées à la taille des jantes de certaines motos. Le Yamaha TDM 900, avec sa roue avant de 18 pouces, ne peut pas être transporté par tous les pneus : pour cela, le Metzeler Roadtec Z6 ou le Dunlop Roadsmart semblent un bon compromis.

Le bi-caoutchouc, la locomotive du pneu moderne

La technologie à double caoutchouc du Michelin Pilot Road 2 a permis de sortir tout le monde du pneu. En conséquence, le plaisir de conduite et la sécurité offerts par les pneus GT/Sport GT de dernière génération sont transformés. Les pneus chauffent plus vite, offrent une meilleure adhérence sur le sec (ce qui se traduit par une meilleure information sur le guidon : on sent mieux l’adhérence de la route), évacuent plus d’eau… bref, leur comportement est plus homogène. Vos commentaires sur les pneus Maxitest montrent un écart important en termes de performances, donc de sécurité et de plaisir, entre les différentes générations de pneus. Les motos sont vraiment transcendées par une nouvelle conduite pneumatique de design. Bien entendu, l’endurance au kilométrage reste la prérogative des pneus plus anciens, mais les meilleurs pneus Sport GT du marché présentent une autre qualité : une usure plus homogène qui garantit également la sécurité et une homologation appropriée jusqu’à la fin de la vie du pneu. Économisez 30 ? sur un jeu de pneus en vente, entreposé depuis longtemps chez votre concessionnaire, n’est pas le meilleur plan. Il est préférable de profiter des opportunités de campagne promotionnelle sur le modèle de pneu qui vous intéresse. Voici donc, marque par marque, les pneus les plus adaptés aux principales GT et Sport GT du marché.

Avon Storm 2 Ultra

Haut de gamme Avon Sport GT/GT, le Storm 2 Ultra a convaincu certaines marques, comme Triumph. Mais si nous ne le trouvons pas la première fois, ce serait principalement pour des contraintes économiques : le petit fabricant anglais (racheté par l’américain Cooper Tire and Rubber en 1997) ne peut pas offrir des prix aussi bas que les géants de l’industrie du pneu. Technologie : acier zéro degré ceinture et carcasse dynamique, pneumatique monogum à haute teneur en silice, sculpture d’épaule favorise l’évacuation de l’eau. Endurance notée** :Prix moyen* : non évaluée. 115 ? AV., 152 ?

AR Bridgestone BT020/NT

Il a équipé de nombreuses motos lors du premier assemblage et a connu un grand succès dans le second. Il termine sa carrière aujourd’hui à un prix sacrifié. Moins efficace, surtout sur sol humide ou froid, que les dernières montées, il a connu une variante « evo », appelée NT, améliorant considérablement les performances globales. Technologie : ceinture en acier zéro degré, boîtier ultra-rigide pour supporter la charge et le kilométrage élevé, pneu monogome avec bande de roulement renforcée pour une endurance au kilométrage. Endurance obtenée** :Prix moyen* : 10 883 km/9 675 km 112 ? AV. 142 ?

AR Bridgestone BT21

Disponible depuis 2007, le BT 21 est plus sportif que le BT20. Pneu bi-caoutchouc au profil très arrondi, il assure meilleure performance dans les virages que ce dernier et s’use plus uniformément. Il se trouve facilement en vente. Technologie : ceinture mono spirale AV/AR, les fils d’acier composant la carcasse sont de type « haute tension » pour plus que de la rigidité, double pneu en caoutchouc avec des épaules plus douces, sculptures agrandies pour évacuer l’eau Endurance obtenée** : 7 803 km Prix moyen* : 115 ? AV. 145 ? AR Test Moto-Station du Bridgestone BT21

Bridgestone BT23

Disponible depuis février 2010, il représente un véritable tournant sportif par rapport au BT21. Toujours multi-caoutchouc, sa teneur élevée en silice garantit une meilleure adhérence sur sol mouillé et une usure plus homogène. Le dernier pneu Sport GT augmente plus rapidement en température et se refroidit plus lentement pour plus de sécurité lorsque vous partez. Il a la réputation de promouvoir l’agilité et de déclencher le virage. Technologie : ceinture mono spirale, carcasse renforcée par la haute tension des fils d’acier, bi-caoutchouc pneumatique avec un composé plus doux sur les épaules, sculpture avec un pourcentage plein/creux qui favorise une adhérence maximale dans les virages, haute teneur en silice. Endurance observée** : 12 125 km Prix moyen* : 110 ? AV., 139 ? AR Test Moto-Station du Bridgestone BT23

Attaque routière Continental Conti

Connu dans le domaine de l’automobile, Continental connaît un succès croissant dans le créneau des deux roues motorisées. À tel point que les Conti Road Attack et Conti Road Attack 2 se retrouvent dans la première sortie sur une BMW ou une Honda : une preuve de reconnaissance s’il y en a une. Technologie : ceinture en acier zéro degré, pneumatique mono caoutchouc, bande de roulement avec un pourcentage plein/creux qui favorise une adhérence maximale dans les virages Endurance obtenée** :Prix moyen* : 7 714 km 110 ? AV. 134 ?

AR Attaque routière Continental Conti 2

Évolution de la Conti Road Attack, elle améliore sa technologie de nombreuses manières pour améliorer ses performances sur sol sec et humide et offrent des performances plus constantes dans le temps. Le Conti Road Attack 2 a déjà la réputation d’être un pneu neutre, incurvé et très agréable qui ne fait pas tomber brusquement le vélo dans l’angle. Les pneus Continental sont moins représentés sur le marché et donc moins souvent disponibles en vente. Technologie : ceinture en acier zéro degré, pneumatique mono caoutchouc à haute teneur en carbone et en silice, carcasse plus souple sur les épaules, bande de roulement très régulière avec de longues coupes pour améliorer le comportement de freinage. Endurance notée**Prix moyen* : : non évaluée 114 ? AV. 142 ?

AR Dunlop Sportmax Roadsmart

Dernier ajout à la gamme Dunlop Sportmax, le Roadsmart est spécialement conçu pour la GT et le Sport GT. Il hérite des dernières technologies internes, y compris le multi-composé de gomme. Vos commentaires décrivent un pneu très homogène : temps de chauffage, maintien à sec ou mouillé, endurance… il s’en sort avec des honneurs dans tous les aspects. Largement distribué, il peut être trouvé toute l’année à des prix avantageux. Technologie : boîtier en acier avec tension différentielle à l’avant et à l’arrière. La structure JLB, qui évite les chevauchements au niveau de la ceinture, limite la déformation à haute vitesse et la surchauffe du caoutchouc à l’arrière. Composé multi-gomme, plus doux sur les bords. Mélange chimique enrichi en silice pour améliorer le comportement au mouillé et l’endurance au kilométrage. Optimisation de la bande de roulement (pleine/creuse) pour améliorer le drainage et l’adhérence sur l’angle sur sol sec. Endurance obtenée** : 8 628 km Prix moyen* : 99 ? AV. 142 ? AR Essai routier de la station Moto-Station Dunlop Sportmax Roadsmart

Qualification Dunlop II

Depuis l’arrivée du Sportsmart, le Qualifier II qui est considéré comme moins sportif, et peut donc être piloté sur les Sport GT et GT, à condition de prendre en compte son usure plus rapide que la Roadsmart par exemple. Bi-caoutchouc, il est également doté d’un bande de roulement pour améliorer la motricité et une bande de roulement qui favorise les espaces complets sur les épaules du pneu pour améliorer l’adhérence dans les virages sur le sec. Technologie : carcasse en acier avec tension différenciée selon les zones du pneu et différente pour les pneus avant et arrière, pneu bi-caoutchouc plus souple sur les épaules, bande de roulement élargie, design très sportif sur les flancs avec une majorité de zones solides. Endurance reconnaise** :Prix moyen* : 8 375 km 99 ? AV. 135 ?

AR Maxxis M6029 Supermaxx

Maxxis est une entreprise taïwanaise fondée en 1967. Bien connu dans le monde des vélos de course, il a diversifié son offre aux voitures particulières, aux 4×4, aux camions, aux tracteurs et donc aux motos. Elle élargit peu à peu sa gamme de motos pneumatiques mais son réseau de diffusion français reste limité. Technologie : pneu radial à ceinture en Kevlar pour limiter la déformation du pneu à haute vitesse, pneu mono caoutchouc, bande de roulement conçue pour briser l’eau film et accélérer l’évacuation vers les parois latérales. Endurance observée** :Prix moyen* : 5 400 km 116 ? AV. 145 ?

AR Metzeler Roadtec Z6

Grand classique du fabricant allemand, le Roadtec Z6 termine tranquillement une carrière plutôt brillante. Pneu mono-caoutchouc, il a pris en compte le duo et la charge sans négliger les performances sur les surfaces sèches, et il est toujours en vente aujourd’hui, en raison de l’arrivée de successeurs. Technologie : ceinture en acier zéro degré pour la stabilité, maintien d’une température constante, mono caoutchouc pneumatique utilisant du carbone dans son composé chimique, sculpture nettement différenciée avec un pneu avant responsable du séchage de la route pour le pneu arrière. Endurance obtenée** :Prix moyen* : 11 383 km 102 ? AV, 131 ?

AR Metzeler Roadtec Z6 Interact

Il a succédé au Roadtec Z6 au printemps 2008 avec l’ajout de la technologie brevetée Interact. La tension des différents fils d’acier sur la bande de roulement et les épaulements favorise le travail et répartit au mieux la pression exercée en un point donné. Bien noté sur les sols secs et humides, il affiche un léger progrès par rapport à son prédécesseur. Technologie : ceinture en acier Interact, mono gomme pneumatique utilisant de la silice et du carbone, sculpture favorisant le drainage. Endurance obtenée** : 7 533 km Prix moyen* : 115 ? AV. 137 ? AR Test Metzeler Roadtec Z6 Interact par Moto-Station

Metzeler Roadtec Z8 Interact

Lancé en 2010, il s’agit du nouveau pneu Metzeler Sport Touring. Il marque une rupture avec le précédent Roadtec en termes de sport et surtout de maniabilité, bien qu’il conserve les principales technologies, dont Interact, une sorte d’alternative pour Metzeler à la technologie multi-caoutchouc. Il équipe certaines motos lors de la première sortie, comme la nouvelle BMW K 1600 GT/GTL. Technologie : ceinture en acier avec trois zones de tension différenciée (Interact), pneumatique mono caoutchouc incorporant de la silice et un nouveau composé de nanoparticules, nouveau profil plus arrondi que le Roadtec, nouvelle bande de roulement optimisant les zones solides/creuses avec une accentuation des zones solides sur les épaules pour une adhérence sur l’angle maxi. Endurance notée** : non évaluée Prix moyen* : 116 ? AV, 149 ? AR Test Metzeler Roadtec Z8 Interact par Moto-Station

Chemin Michelin Pilot

Aujourd’hui, c’est un pneu de deuxième ligne. Sa technologie est dépassée par ses successeurs, mais elle conserve l’attrait de taux souvent bas. Adaptée à la charge et au duo, elle est également très stable. Technologie : pneumatique radial, courroie zéro degré, pneumatique mono caoutchouc utilisant de la silice, profil assez plat, bande de roulement très homogène. Endurance obtenée**Prix moyen* : : 12 108 km 97 ? AV. 115 ?

AR Route Michelin Pilot 2

Acclamé dans le Maxitest, le Pilot Road 2 est reconnu comme l’un des leaders de sa catégorie. Introduit en 2007, ce radial a introduit la technologie bi-caoutchouc dans la famille de pneus Sport GT. Plus arrondie que la Pilot Road, elle est plus naturelle en conduite sportive sur le sec et offre un bien meilleur comportement sur sol mouillé avec un drainage efficace. L’arrivée de Pilot Road 3 a à peine réduit le prix de vente du Pilot Road 2. Par contre, on le retrouve partout et parfois en promotion. Technologie : pneumatique radial, ceinture en acier zéro degré, pneu multi-caoutchouc utilisant des composés différenciés entre la bande de roulement et les épaules (flancs), profil arrondi, bande de roulement qui favorise l’évacuation de l’eau. Endurance obtenée** : 11 737 km Prix moyen* : 105 ? AV. 147 ? AR Test Moto-Station du Michelin Pilot Road 2

Route Michelin Pilot 3

Le Road 3 Pilot est ajouté à la gamme Michelin 2011, sans remplacer le Pilot Road 2. Le fabricant annonce une augmentation de performance sur les surfaces mouillées, grâce à la technologie des lamelles XST et à l’évolution de son concept multi-caoutchouc. Grâce à votre retour au Maxitest, nous verrons si le PR3 garde la distance ainsi que le PR2. Technologie : pneumatique radial, courroie en acier zéro degré, pneumatique multi-gomme utilisant des composés différenciés entre le roulement de la bande et les épaules. Des lamelles XST sur le pneu avant pour briser le film d’eau et des lamelles et des puits sur le pneu arrière pour drainer l’eau. Nouveau mélange pour les composés multi-gommes afin d’améliorer le temps de préchauffage et l’endurance au kilométrage. Endurance notée** : pas évalué, trop récent Prix moyen* : 117 ? AV., 160 ? AR Test Moto-Station du Michelin Pilot Road 3

Pirelli Angel ST

L’Angel ST est reconnaissable immédiatement grâce à sa sculpture particulière : la bande de roulement montre un « halo d’ange » et de petites « cornes de démon ». Pirelli a réussi à se faire plaisir d’un point de vue marketing malgré des contraintes dynamiques. Le La ceinture en acier zéro degré intègre la technologie EPT (Enhanced Patch Technology), qui élargit la zone de contact du caoutchouc au sol, une technique héritée du World Superbike et que Pirelli applique à bon nombre de ses pneus. Technologie : ceinture en acier zéro degré, structure EPT, pneumatique mono caoutchouc utilisant une teneur élevée en silice et en carbone, sculpture identifiable avec rainures disposées en alternance pour améliorer l’adhérence ou l’évacuation de l’eau. Endurance notée** :Prix moyen* : non évaluée. 118 ? AV, 149 ?

AR

* En 120/70 × 17 (AV) et 180/55 × 17 (AR), moyenne calculée sur la base des prix facturés par les points de vente traditionnels, les sites de vente en ligne et les données de Maxitest Tyres ** dans le plus grand (pneu arrière)

Par Christophe Le Mao, PhotosArchivesMS

Moto